Prothèses

La prothèse dentaire est un dispositif destiné à reconstruire une dent délabrée suite à une carie ou une fracture. Elle permet aussi de remplacer une ou plusieurs dents manquantes, soit par un moyen fixe (couronne, bridge et implant), soit par des appareils amovibles. Elle aide à retrouver une bonne fonction masticatoire, importante pour la santé générale. En outre, les prothèses dentaires limitent le déplacement des autres dents et rétablissent les fonctions esthétiques et phonétiques.

LES DIFFERENTS TYPES DE PROTHESES DENTAIRES

Couronne et inlay-core

Ce sont des prothèses fixes, c’est à dire collées à la dent. Les couronnes sont des coiffes périphériques à la dent. Elles vont reconstituer des dents délabrées ou protéger des dents fragilisées.

Une couronne peut être réalisée sur une dent vivante comme sur une dent dévitalisée. Dans ce dernier cas, un ancrage radiculaire indépendant y est parfois associé : c’est l’inlay-core.

 

Il existe plusieurs types de couronnes :

  • couronne résine: réalisée de façon provisoire, dans le but d’attendre la dent définitive après une empreinte, ou en urgence en cas de fracture dentaire
  • couronne céramo-métallique : c’est la couronne la plus souvent réalisée, elle est faite d’une armature en métal donnant la résistance à la prothèse, recouverte de céramique couleur dent garantissant un très beau rendu esthétique
  • couronne métallique: cette couronne si elle remplit sa fonction protectrice, cette dent, couleur argent, est inesthétique car entièrement métallique
  • couronne céramo-céramique: dans certaines situations où les contraintes esthétiques sont très importantes, l’armature de la couronne est réalisée avec une céramique particulière et non plus en métal comme dans la couronne céramo-métallique( dans le cas d’une incisive centrale fracturée par exemple)

 

Inlay-onlay: une alternative au plombage

 

Dans certaines situations, la dent est trop abîmée pour soigner la carie, ou la fracture, par un amalgame ou une résine (trop volumineux pour garantir l’étanchéité et la résistance nécessaire).

Néanmoins, la réalisation d’une couronne serait trop délabrante.

 

Dans ce cas, le dentiste peut opter pour un inlay (limité à la partie interne de la dent) ou un onlay (reconstituant une ou plusieurs parois de la dent). C’est une prothèse dentaire réalisée par le prothésiste à partir de l’empreinte faite par le Chirurgien- Dentiste. Comme pour une couronne, la prothèse collée est réalisée soit en métal soit en céramique.

Les bridges

Lorsque qu’une ou plusieurs dents sont absentes, il existe 3 possibilités pour les remplacer: le bridge, la prothèse amovible ou les implants. Le bridge est une prothèse fixe, c’est à dire non amovible, en métal ou en céramique, qui va prendre appui sur les dents adjacentes à l’édentement. 2 types de bridge existent :

  • scellé: bridge conventionnel, réalisé en prenant appui sur les dents adjacentes grâce à des couronnes périphériques. Même si la dent adjacente peut être garder vivante , le délabrement dentaire reste donc important. Ce bridge, de taille variable, peut remplacer une ou plusieurs dents.

 

  • collé: si une seule dent est absente, ce bridge permet de prendre appui avec des ailettes métalliques sur les dents adjacentes avec un minimum de préparation afin de limiter leur délabrement. L’appui dentaire étant faible, ce bridge peut parfois se décoller.

 

Les facettes céramiques: un choix esthétique

Les facettes céramiques sont des prothèses fixes (c’est à dire collées), qui ont pour but de rétablir l’esthétique des dents visibles (incisives, canines, et parfois prémolaires).

Ces prothèses, faites entièrement en céramique, de l’épaisseur d’une lentille de contact, trouvent leur intérêt dans différentes situations:

  • problème d’alignement léger,
  • fracture de dent antérieure,
  • composites volumineux sur incisive,
  • éclaircissement dentaire définitif.

L’évolution des techniques permettent de réaliser des facettes céramiques sans aucune préparation des dents à embellir.

 

Les prothèses amovibles complètes et partielles

Les prothèses amovibles peuvent être soit complètes (lorsque toutes les dents sont absentes), soit partielles (s’il persiste quelques dents sur lesquelles s’accrochent des crochets de rétention). Les prothèses amovibles (aussi appelées dentiers) sont des plaques de résine rose (de la même couleur que les gencives), moulant les gencives, dans laquelle sont plantées des dents en résine ou en céramique. Parfois, on y rajoute une plaque pour garantir la résistance de l’appareil et/ou le confort du patient. Ces prothèses sont simples et rapides à réaliser, ne délabrent pas les dents adjacentes, sont peu coûteuses. A la différence des bridges qui nécessitent la présence de dents adjacentes, ou des implants qui nécessitent la présence de structure osseuse satisfaisante, les prothèses amovibles peuvent être réalisées dans tous les cas. Cependant, ces prothèses sont volumineuses, parfois gênantes, peuvent irriter les gencives, gêner l’élocution. Ces prothèses nécessitent donc un temps d’adaptation pour le patient, et parfois quelques séances de réglage par le Chirurgien-Dentiste pour arriver à une situation confortable pour la patient.