Prophylaxie

La prophylaxie comprend toutes les mesures pour la détection précoce et le traitement à temps des maladies. Grâce à une prophylaxie régulière, votre dentiste prévient efficacement des maladies, telles que les caries et les parodontites, et préserve par la même occasion votre substance dentaire. Vous pouvez également y contribuer grâce à un entretien rigoureux à la maison.

Pourquoi effectuer un nettoyage prophylactique ?

Un détartrage régulier, associé à un nettoyage professionnel au cabinet et à un brossage efficace, fait disparaître les marques du jaunissement. Le nettoyage

prophylactique redonne ainsi aux dents un aspect esthétique normal. En outre,

l’élimination du tartre permet de recréer un environnement sain pour les dents et les gencives, de renforcer l’hygiène bucco-dentaire et de prévenir l’apparition de nombreuses maladies gingivales et parodontales.

En quoi consiste le traitement prophylactique?

Une prophylaxie peut être réalisée dans le cadre d’une visite régulière dentaire ou, si nécessaire, sous anesthésie générale. Cette dernière est particulièrement courante lorsqu’une grave maladie parodontale est soupçonnée ou a déjà été diagnostiquée par le dentiste.

La prophylaxie est généralement effectuée en plusieurs phases :

  • Nettoyage supra-gingival — Le dentiste nettoiera soigneusement la zone au-dessus des gencives avec des outils de détartrage pour éliminer la plaque et le tartre.
  • Nettoyage sous-gingival — C’est l’étape la plus importante pour les patients souffrant de maladies parodontales, car le dentiste est en mesure d’enlever le tartre des poches et sous les gencives.
  • Surfaçage radiculaire— Ce lissage de la racine de la dent par le dentiste élimine les bactéries résiduelles. Ces bactéries sont extrêmement dangereuses pour les personnes souffrant de parodontite, donc leur élimination est l’une des priorités du dentiste.
  • Médicaments — Après le détartrage et le surfaçage radiculaire, une crème antibiotique ou antimicrobienne est souvent insérée dans les poches parodontales. Ces crèmes favorisent et accélèrent la guérison des poches et elles aident à soulager l’inconfort.
  • Examen radiographique— Les radiographies peuvent être extrêmement révélatrices lors d’une maladie parodontale. Les radiographies montrent l’étendue de la récession gingivale et de la perte osseuse, et aident aussi les dentistes à identifier les régions qui nécessitent une attention particulière.

Un traitement prophylactique est recommandé deux fois par année comme mesure préventive, mais il devrait être effectué tous les 3-4 mois chez les personnes souffrant de parodontite. Bien que les maladies des gencives ne soient pas totalement réversibles, la prophylaxie est l’un des outils que le dentiste peut utiliser pour stopper ses effets destructeurs.